Rechercher

Quand on ne voit pas on ne le sait pas

Vous trouvez cette réflexion bête et pourtant…

Comment pourrait-on savoir que l’on ne voit pas correctement si on n’a jamais bien vu?

Quand on a une baisse soudaine de la vue pas de problème, là on s’en rend compte mais comment avoir un moyen de comparaison si on a toujours « mal vu » ?

Je m’explique

Plusieurs cas :

Pour le cas le plus simple, admettons que vous ayez toujours eu une vision à 7/10ème, il se peut que vous ayez une légère myopie ou un léger astigmatisme, dans ce cas une simple paire de lunettes permettra de rétablir une vision parfaite. Mais pour vous le monde a toujours été un monde à 7/10ème, vous ne savez pas ce que peut être un monde à 10/10ème. Prenons l’exemple de la télévision, quand on voit une rediffusion d’une ancienne série des années 80 ou 90 on le remarque tout de suite à la qualité des images et pourtant quand on la regardait au moment de sa diffusion ça ne nous choquait pas. Et bien voilà, là c’est la même chose.


Chez l’enfant c’est plus complexe, l’œil ne nait pas avec une vision à 10/10ème (tout savoir sur la vision de l’enfant), c’est parce que l’organe est sollicité qu’il se développe mais ce n’est pas parce que votre enfant voit un avion dans le ciel qu’il voit parfaitement, et si il n’y avait qu’un œil qui voyait correctement ? Si l’autre œil ne s’est pas développé comme il le fallait on parle alors d’amblyopie, il faudra alors faire une rééducation de l’œil le moins bon, souvent en cachant ou en pénalisant le bon œil afin de forcer le moins bon à se développer. Mais dans ce cas plus c’est fait tôt mieux c’est, avant 6 ans serait l’idéal.


L’importance de bien voir avec les 2 yeux:


Dans la vision il y a ce que l’on appelle 3 stades, sachant qu’on ne peut pas avoir un stade sans avoir « validé » le précédent:


1- La vision simultanée, c’est-à-dire que chaque œil voit


2- La vision binoculaire, c’est-à-dire que le cerveau fusionne les deux images, celle de chaque œil. A ce stade lorsqu’il y a une trop grande différence de netteté entre les deux images perçues le cerveau ne comprend pas qu’il s’agit de la même chose. Il peut donc y avoir une diplopie, c’est-à-dire une vision double ou une neutralisation, le cerveau ne prend pas en compte l’un des deux yeux. Dans ce dernier ca à terme un œil peut finir par ne plus voir, le cerveau applique toujours ce que l’on appelle la loi du moindre effort, donc si la demande trop d’effort il peut neutraliser l’un des deux et comme vu plus haut au bout d’un moment l’œil qui n’est jamais sollicité pourrait « décider » de ne plus travailler puisqu’on ne l’utilise jamais


3- La vision stéréoscopique ou vision en relief. Nous voyons en relief parce que nos deux yeux ne voient pas les choses exactement sous le même angle, en fusionnant deux images identiques vues d’un angle différent on acquiert cette vision en relief.

80% de ce que l’on perçoit du monde passe par la vue, donc l’un des 5 sens représente 80% de notre perception du monde. Et ça sans compter l’essor inexorable du numérique dans tous les domaines.


Faites donc tester votre vue chez votre ophtalmologiste ou chez votre opticien Atol.

Pour en savoir plus je me tiens à votre entière disposition au magasin Atol opticien Istres, venez nous rencontrer et nous testerons votre vue, vous pouvez également me poser toutes les questions que vous souhaitez sur facebook, sur youtube

1 vue

Atol les opticiens Istres

Eurl Jaf'optique 3A, chemin du bord de crau 13800 Istres France

tél:04.42.48.45.27  Fax:09.71.70.36.44 email:atol.istres@gmail.com

Société immatriculée au tribunal de commerce de Salon-de-Provence 487 644 379 n° TVA intracommunautaire FR04487644379

Site géré par Nicolas JAFFARY et hebergé par wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Instagram
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon