Rechercher

Les lunettes seront-elles vraiment « gratuites » ?

En janvier 2020 va rentrer en vigueur la réforme santé en ce qui concerne l’optique, le dentaire et l’audioprothèse. Cette réforme, issue de la promesse électorale du candidat Emmanuel Macron, baptisé RAC 0 (pour reste à charge zéro) puis renommée 100% santé promet des équipements sans reste à charge, mais qu’en est-il vraiment pour les lunettes ?


Cette réforme qui s’est faite sans réelle concertation avec les différents acteurs de la filière optique, à savoir les opticiens et les OCAM (organismes complémentaires d’assurance maladie couramment appelés mutuelles) a été « imposée », voici ce qui en ressort:


Un panier A entièrement remboursé et un panier B (libre) à la hauteur de votre contrat mutuelle (ou presque), détaillons ensemble comment ça marche.


Pour les montures dans l’offre 100% santé (panier A) celles-ci ne pourront pas excéder 30€, l’opticien devra pouvoir proposer un minimum de 17 lunettes adultes et 10 enfants à ce tarif, oubliez donc la Ray-Ban ou la Chanel entièrement remboursée dans cette offre. Il vous sera néanmoins possible de choisir la monture qui vous plait vraiment, ceci dit la contrepartie est que la plupart des contrats de complémentaire santé qui remboursent actuellement la monture à une hauteur maximale de 150€ rembourseront à partir du 1er janvier 2020 les montures de lunettes à une hauteur maximale de 100€.


Pour les verres les tarifs du panier A (100% santé) sont encadrés et devront être traités antireflets, là aussi oubliez les traitements antireflets qui se nettoient facilement, les traitements anti lumière bleue etc etc… En ce qui concerne la qualité des verres ne vous attendez pas à des verres à champs larges, si c’est ce que vous portez et que vous souhaitez rester dans les verres du panier A ça sera retour à la voiture sans direction assistée mais vous pourrez comme pour les montures prendre les verres du panier B qui ne changent rien à ce dont vous avez l’habitude en terme de coût et de prise en charge par votre complémentaire santé.


Qui sont les grands gagnants?


Indiscutablement les bénéficiaires de la CMU qui bénéficieront de l’antireflet sans débourser un centime.


Qui sont les perdants ?


Tous les autres qui verront leur prise en charge diminuée, notamment sur la monture et qui verront en bonus les cotisations de leur complémentaire santé augmenter pour financer le panier A.


En conclusion, l’Etat, par cette réforme a exclu les fabricants français, ceux qui créent des emplois en France. Sous couvert d’un renoncement aux soins d’une partie de la population, l’Etat a voulu encadrer une filière qui se débrouillait très bien sans lui puisque pratiquement tous les opticiens proposent déjà des forfaits à partir de 29€. Le manque de concertation et de discussion dans ce domaine va faire baisser le pouvoir d’achat de la majorité des français en tout cas en ce qui concerne les frais d’optique.


J’espère que cet article vous a aidé, pour toute question vous pouvez nous contacter par téléphone ou venir au magasin Atol opticien Istres. Vous nous retrouverez sur les réseaux sociaux facebook et youtube que je vous invite à suivre afin d’avoir des informations sur la vision, la basse vision et des conseils. Je répondrais à chaque commentaire ou message.


Quelqu’un de votre entourage pourrait être intéressé, partagez l’article sur les réseaux sociaux juste en dessous.


Nicolas J, opticien diplômé, gérant du magasin Atol opticien Istres

10 vues

Atol les opticiens Istres

Eurl Jaf'optique 3A, chemin du bord de crau 13800 Istres France

tél:04.42.48.45.27  Fax:09.71.70.36.44 email:atol.istres@gmail.com

Société immatriculée au tribunal de commerce de Salon-de-Provence 487 644 379 n° TVA intracommunautaire FR04487644379

Site géré par Nicolas JAFFARY et hebergé par wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Instagram
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon