Rechercher

Comment savoir si l'on est presbyte...

Les symptômes de la presbytie.


Vous avez plus de 40 ans et vous vous demandez si vous êtes presbyte, voici quelques symptômes parmi les plus courant pour vous aider à y voir plus clair…

Mais avant un petit point sur la presbytie, qu’est-ce que c’est ? En deux lignes c’est un processus physiologique normal qui apparaît après 40 ans et qui ne permet plus à l’œil de faire la mise au point de près, pour plus de détails je vous renvoie vers cet article.


Je suis opticien et j’ai 43 ans, je connais les symptômes pour les avoir appris à l’école d’optique et pour en parler avec mes clients à longueur de journée mais maintenant c’est à mon tour…

Et oui, j’ai peut-être identifié le problème plus vite en connaissant le fonctionnement de l’œil et la mise en place de la presbytie, mais voici ce que j’ai ressenti.


Donc les symptômes :


1-On allume plus de lumière quand on a besoin de lire ou de faire quelque chose de précis, on trouve les documents de plus en plus ternes et on met en cause la qualité d’impression des documents.


2-On allonge les bras pour lire un livre, on éloigne le téléphone, la tablette. Et souvent les enfants ont la fâcheuse faculté de nous mettre les choses qu’ils veulent nous montrer, juste sous notre nez, là, beaucoup trop près.


3-On a une sensation d’avoir les yeux qui tirent, de forcer sur les yeux, surtout en fin de journée. Et ce n’est peut-être pas qu’une sensation…. L’effort demandé devient probablement trop important à fournir pour que ça ne nous fatigue pas.


4-On écrit plus gros, alors ça on ne s’en rend pas forcement tout de suite compte, mais quand on a par la suite ses premières lunettes de presbyte on se dit que oui on écrivait plus gros qu’à son habitude.


5-On augmente la police des caractères sur son téléphone, on zoom en quelque sorte. Et ben oui, trop petit ça devient trop difficile et pas confortable (je ne suis pas allé jusque-là mais j’en ai vu…).


6-Une fatigue générale s’installe, en fin de journée on ne demande pas son reste et on s’endort plus vite, plus tôt et plus facilement qu’à l’habitude.


7-Ça survient comme ça, presque du jour au lendemain et souvent on met ça sur le compte d’une fatigue générale, c’est vrai mais cette fatigue est engendrée par l’arrivée de la presbytie.


8-Les petites lignes ont quelques fois du mal à devenir nettes, elles sont floues puis deviennent nettes.


Vous vous reconnaissez dans tout ça ? Venez nous voir chez Atol mon opticien Istres, nous vous ferons un test de vue afin de voir si c’est bien ça.


J’espère que cet article vous a aidé, pour toute question vous pouvez nous contacter par téléphone ou venir au magasin Atol opticien Istres. Vous nous retrouverez sur les réseaux sociaux facebook et youtube que je vous invite à suivre afin d’avoir des informations sur la vision, la basse vision et des conseils et je répondrais à chaque commentaire.

Quelqu’un de votre entourage pourrait être intéressé, partagez l’article sur les réseaux sociaux juste en dessous.

Nicolas J, opticien diplômé, gérant du magasin Atol opticien Istres.

6 vues

Atol les opticiens Istres

Eurl Jaf'optique 3A, chemin du bord de crau 13800 Istres France

tél:04.42.48.45.27  Fax:09.71.70.36.44 email:atol.istres@gmail.com

Société immatriculée au tribunal de commerce de Salon-de-Provence 487 644 379 n° TVA intracommunautaire FR04487644379

Site géré par Nicolas JAFFARY et hebergé par wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Instagram
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon